La Vie en boutis

La Vie en boutis

Ombrelles en boutis

ombrelle 06 09 2016 002.jpg

 

ombrelle 06 09 2016 006.jpg

 

OMBRELLE 001.jpg

 

OMBRELLE 002.jpg




Création des deux ombrelles par  Christine

 

L'ombrelle est un symbole de souveraineté en Asie, dans les régions de culture bouddhique. Le grand stûpa de Sanchi, remontant au IIIe siècle avant notre ère, est couronné d'un mât portant trois ombrelles superposées. Ces ombrelles, stylisées, couronnent également les stûpas de Birmanie (hti incrustés de pierreries) et le toit de certains temples au Laos et en Thaïlande.

Dans le bouddhisme tibétain, l'ombrelle qui protège de la souffrance fait partie deshuit signes auspicieux.

L'ombrelle blanche était un attribut des souverains d'Inde et d'Asie du Sud-Estindianisée, notamment de ceux de Birmanie, du Royaume de Champā et du Laos(elle est représentée par exemple sur les armoiries du Cambodge et sur celles du Laos avant 1975).

Dans l'Antiquité chez les Grecs et les Romains, l'ombrelle était un signe de puissance divine et humaine. L'Église catholique l'utilise sous le terme d'« ombrellinos » pour couvrir le pape et les évêques dans leurs édifices religieux respectifs. Catherine de Médicis l'introduit en France en tant qu'accessoire de mode féminin porté par des pages. Au19ème siècle, il devient individuel et portatif et s'utilise dans la rue. Les bains de mer sur les plages du Nord, apparus dans les années 1820, amènent l'ombrelle sur les plages, où le teint des bourgeois et aristocrates doit rester pâle (à cette époque et jusqu'à l'entre-deux-guerres, être bronzé était un signe d'appartenance à une classe sociale qui travaille au soleil, donc inférieure), donnant par ailleurs naissance au parasol.

Source Wikipédia



06/09/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres