La Vie en boutis

La Vie en boutis

Poèmes


L'âme du boutis

 

 

Que serais-je sans toi qui vint à ma rencontre

D’un soir éclairé  par une lumière  tamisée

Que serais-je sans toi  de ces journées sombres

Aiguille,  piquant ce tissu dessiné

 

Formes et  espaces entrainent une  façon

Art de créer,  dans un silence de sagesse

Prières  poursuivant cette œuvre avec passion

Boutis qui prend minutieusement forme sans cesse

 

L’œuvre d’un jour après des mois d’espérance

Travail minutieux à travers des heures sans fins

Insouciance  de ces douleurs qui passent dans les mains

Pour finir cet ouvrage jusqu’à la transparence

 

Rayon perçant  avec caresse

Donne la  vie  à une pièce fût-elle  neutre un jour

Remplie de coton blanc que l’on pousse avec tendresse

Éternelle, elle restera dans ce passé , un grand  amour

 


27/07/2011
0 Poster un commentaire